Ccccadours Construction,Non classé Une prise de terre : comment faire pour la tester ?

Une prise de terre : comment faire pour la tester ?


Une prise de terre est un élément essentiel pour protéger et sécuriser les installations électriques domestiques. Par conséquent, les normes actuelles imposent la présence de prises et d’interrupteurs mis à la terre dans votre maison. Mais comment tester ces prises ?

 

Pourquoi se tourner vers ces types de prise ?

La mise à la terre de votre installation est obligatoire chaque fois que vous souhaitez réaliser une nouvelle installation electrique ou remettre à neuf une installation électrique existante.

Effectivement, les prises de terre protègent vos installations électriques des risques liés aux fuites de courant. Des fils endommagés ou appareil mal isolé peuvent entraîner un choc électrique de circuit grave ou un risque considérable. La norme NF C 15 – 100 stipule que pour les constructions à partir des années 90 et tous les projets de rénovation, il doit y avoir un raccordement au sol dans toutes les pièces. Concernant les maisons plus anciennes, la mise à terre de chacune des prises est fermement recommandée.

Toute prise est jointe à la masse jaune et verte. Cela connectera la prise à votre tableau de distribution. Le tableau lui-même est alors mis à la terre via un conducteur. Si une panne se présente, il s’écoule immédiatement dans le sol. Sans connexion à terre, vous seriez frappé d’un choc désagréable rien qu’au toucher de l’objet qui y est branché.

Commandez la vôtre dès maintenant et bénéficiez d’une livraison gratuite.

Les méthodes pour tester la prise

La resistance de la prise terre ne doit pas dépasser 100 ohms si on se fie à la réglementation française. Il existe deux façons de faire le test d’une prise mise terre : la technique à 62 % ou le démontage de la prise.

  • Première méthode

Elle se réalise en démontant une des prises. Il faut vérifier la connexion des fils vert et jaune. Par conséquent, son existence prouve la connexion à la terre. Pour mesurer davantage la tension de la prise, l’utilisation d’un voltmètre ou un multimètre sera nécessaire. Prenez un fil de cuivre suffisamment long et vérifiez la tension. Par ailleurs, il faudra pareillement inspecter la présence du disjoncteur differentiel. Ce dernier est celui qui tient le rôle de protecteur, qui empêchera les risques d’accident.

La simplicité de cette technique fait que la tension identifiée peut ne pas être précise. Pour une meilleure précision, il faut s’orienter vers la deuxième méthode qui nécessite un testeur telluromètre.

  • Deuxième méthode

C’est ce qu’on appelle la méthode des 62 %. Vous devrez apporter deux piquets et la première phase consiste à vous tenir là où vous pourrez les planter au sol. La tension est mesurée en envoyant du courant au premier piquet et la valeur s’affichant entre le second piquet terre et la prise. D’un autre côté, ayez toujours un œil sur les bâtons de mesure. En règle générale, ils sont situés entre votre équipement de contrôle qui est le disjoncteur différentiel, et la terre prise. Dans le but d’obtenir correctement la mesure, vous devez le garder allumé pendant la mesure. Dans le cas contraire, il y a un risque que les valeurs soient totalement fausses.

 

Related Post