Ccccadours Rénovation Top 3 des diagnostics nécessaires à réaliser avant le démarrage d’un chantier de rénovation

Top 3 des diagnostics nécessaires à réaliser avant le démarrage d’un chantier de rénovation


Le Code du travail statue sur les conditions de travail des ouvriers qui interviennent sur les chantiers de construction. Le but est d’améliorer leurs conditions de travail afin de réduire considérablement les risques encourus. Pour cela, des diagnostics sont désormais obligatoires sur un chantier avant que les travaux de rénovation ne soient lancés sur celui-ci. Découvrez ci-après quelques-uns des diagnostics qu’il faudra réaliser obligatoirement.

Le repérage amiante

Au nombre des diagnostics à réaliser sur un chantier avant de lancer sa rénovation se trouve le repérage amiante. Depuis juillet 2019, tout propriétaire voulant rénover son habitation doit procéder préalablement à un repérage amiante. Il s’agit d’une étude réalisée par une entreprise compétente pour détecter les risques d’intoxication à travers les matériaux utilisés. Si vous voulez en savoir plus, l’amiante peut en effet être retrouvable sur les matériaux utilisés dans l’édification d’une habitation datant de quelques années.

Afin d’éviter que les ouvriers y soient exposés, les études vont permettre de détecter la menace et de prendre des mesures de désamiantage. En dépit des ouvriers, même les occupants de la maison courent un certain risque si cette opération n’est pas effectuée. La loi a par ailleurs prévu des sanctions afin de décourager le boycottage de cette loi. En ignorant ce diagnostic lors du lancement de votre chantier, vous pourriez recevoir une amende s’élevant à plusieurs milliers d’euros.

Le diagnostic plomb

Tout comme le repérage amiante, le diagnostic plomb s’impose à toutes personnes souhaitant lancer un chantier de rénovation. Les plombs sont également des matériaux toxiques susceptibles de nuire gravement à la santé. Ils étaient utilisés autrefois pour effectuer certains types de travaux lors de la construction des maisons. Voilà pourquoi les habitations qui datent des années 1940 sont de nos jours obligées d’être diagnostiquées. Une fois la menace détectée, une entreprise compétente saura faire les démarches qu’il faut afin d’assainir le chantier.

Toutes ces précautions visent à protéger avant tout les ouvriers et à garantir leur bien-être pendant leurs services. Il ressort des études réalisées que l’exposition à cette toxine peut provoquer des maladies comme le saturnisme. D’un autre côté, ce diagnostic peut s’avérer sauveur pour les occupants de la maison qui courent aussi les mêmes risques. Il serait alors très judicieux d’effectuer les diagnostics nécessaires sans plus perdre de temps.

Le diagnostic termites

Une invasion de termites peut s’avérer très dangereuse pour une maison. Un diagnostic termites s’imposent donc si vous devez réaliser des travaux de rénovation. La raison est que ces insectes se nourrissent surtout de bois. Leur invasion peut donc fragiliser la charpente et la menuiserie d’une maison. À long terme, une habitation truffée de termites pourrait bien s’écrouler. Un diagnostic avisé peut permettre alors d’endiguer la menace et prendre des dispositions.

En le faisant avant le lancement de travaux de rénovation d’une vieille maison, vous garantissez également la sécurité des ouvriers. Une structure trop fragile pourrait s’effondre pendant les travaux entraînant ainsi un des travailleurs. D’un autre côté, le diagnostic termites va permettre de stopper la prolifération de ces insectes vers les maisons avoisinantes. En ignorant cette prescription, un propriétaire pourrait subir une amende doublée d’une condamnation.

Related Post